Jean et Béatrice

 

Affiche_Jean_Beatrice_v04_BDCREATION 2013 : JEAN ET BEATRICE

PRESENTATION

Carole Fréchette
Auteure canadienne d’une quinzaine de pièces dont « Les quatre morts de Marie », « La peau d’Élisa », « Les sept jours de Simon Labrosse », « Jean et Béatrice », « Serial Killer », « Le collier d’Hélène », saluées par de nombreuses récompenses et de prix .

Synopsis
Partant de l’éternel mythe de la jeune femme seule attendant son prince charmant en haut d’une tour, Carole Fréchette adapte le thème avec humour à notre univers contemporain. Béatrice est la princesse urbaine chez qui solitude et angoisse du temps qui passe, justifient tous les mensonges. Elle trône sèche et assoiffée, dominant son univers clos fait de bouteilles d’eau. Jean, prince charmant moderne, matérialiste et froid, est prêt à tout pour réussir et obtenir son « paquet de billets de vingt ». L’appartement se transforme en piège, la rencontre devient un duel.

DEMARCHE ARTISTIQUE

Le choix de la première création théâtrale de la Cie Sur les Rives, « Jean et Béatrice », adaptée du texte de Carole Fréchette, n’est pas anodin et ouvre la porte à de multiples explorations.
Nous sommes en Guyane et les rives sont notre quotidien géographique, les rives des fleuves, le rivage de l’Atlantique, toutes ces rives qui nous laissent de part et d’autre de l’eau et dont la traversée n’est jamais un acte banal.
Et puis il y a d’autres rives que celles données par la nature, celles des trois fleuves de Léon Gontran Damas qui se traduisent par cette complexité des rapports qui rapprochent ou séparent les uns et les autres, de cette richesse humaine et culturelle due à une mixité incroyable et à de multiples héritages.
Mais aussi celles qui séparent ceux qui possèdent de ceux qui n’ont rien, ceux des quartiers populaires ou non, ceux d’ici et d’ailleurs. Les rives sur lesquelles on se pose, par choix, par hasard, par rêve, celles qu’on habite ou que l’on quitte.
Ce sont toutes ces rives, humaines, culturelles, que la compagnie souhaite explorer dans les créations à venir, et ce thème universel de l’amour qui seul finit par dépasser les différences.

REPRÉSENTATIONS 2013

Mardi 1er Mai à 20h au Lycée Lama-Prévot – Rémire-Montjoly
Mardi 7 Mai à 18h au Lycée Léon Gontran Damas – Rémire-Montjoly
Samedi 11 Mai à 20h à la salle  Elie Castor – Mana
Samedi 25 Mai à 21h30 au théâtre de Macouria – Macouria

TEASER

GALERIE PHOTOS

© 2013 Nicolas Quendez www.nicolas-quendez.com